LA SANTÉ RESPIRATOIRE DE L’ENFANT

Un projet innovant, nommé CRESPI

réalisé en collaboration avec des épidémiologistes des risques environnementaux, des informaticiens à la pointe des nouvelles technologies et des médecins/scientifiques spécialistes de l’évaluation de la maladie et des expositions.

 Présentation de l’étude

L’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), en partenariat avec le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), l’École des hautes études en santé publique (EHESP) et Epiconcept, réalise une étude sur l’impact des expositions environnementales en crèches, notamment aux produits de nettoyage, sur la santé respiratoire des enfants jusqu’à 3 ans. Ce projet innovant, nommé CRESPI, a pour but d’améliorer les connaissances scientifiques afin de mieux comprendre les causes de survenue des maladies respiratoires, comme l’asthme. Ce projet est réalisé en collaboration avec des épidémiologistes des risques environnementaux, des informaticiens à la pointe des nouvelles technologies et des médecins/scientifiques spécialistes de l’évaluation de la maladie et des expositions.

L’amélioration de la qualité de l’air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, et pourrait être une mesure de prévention importante dans l’asthme. Les connaissances apportées par ce projet seront une base pour favoriser le développement de stratégies ciblées de prévention de la maladie dès le plus jeune âge. 

 

L’étude CRESPI consiste en la mise en place d’une cohorte d’enfants issus d’un échantillon de 100 crèches tirées au sort à partir du fichier des Etablissements d’Accueil de Jeunes Enfants (EAJE) en Ile-de-France.

L’étude est réalisée auprès d’environ 1500 à 2500 enfants, inclus après obtention de l’accord de leurs parents. Deux enquêteurs visitent chaque crèche pour présenter les objectifs de l’étude aux personnels et aux parents, transmettre le matériel (smartphone et questionnaire) et réaliser les prélèvements de poussières déposées au sol et d’air intérieur.

Un questionnaire standardisé portant notamment sur l’utilisation de produits de nettoyage à domicile et la santé respiratoire de l’enfant est complété par les parents.

Le caractère innovant du projet porte sur l’évaluation des expositions et de la santé respiratoire par des applications smartphone. Le personnel et les parents scannent les codes-barres des produits de nettoyage utilisés en crèche et à domicile et documentent la fréquence et l’usage des produits.La santé respiratoire des enfants et son suivi mensuel sont évalués via une application smartphone spécialement conçue pour l’étude.

 Présentation del’étude (à destination des parents)

 Nos partenaires

 Nos financeurs